Sociolinguistique Urbaine

- Normes et identités en rupture -

Lettre d'information

Suivez ce lien pour vous abonner.

2008-2011. Dynamiques sociolangagières de l’espace algérois (Programme Hubert Curien Tassili)

Programme d’action intégrée Tassili CMEP 8MDU740

Thierry Bulot et Assia Lounici université de Rennes 2 et université d’Alger

Les participants

  • En France
    • Thierry Bulot (Rennes 2), Philippe Blanchet (Rennes 2), Vincent Veschambre (Angers puis Clermont-Ferrand), Lorène Labridy (Rennes 2) et Jeanne Meyer (Rennes 2)
  • En Algérie
    • Lounici Assia (Alger), Amari Nassima (Alger), Benaldi Hassiba (Alger), Sebih Réda (Alger), Djerroud Kahina (Alger) et Henni Abdelkader (Alger).

Sont associés pour leur compétences spécifiquement utiles au projet

    • Nabila Bestandji (analyse du discours / rapport image discours). Alger
    • Karim Lamara (évaluation de l’urbanité / urbaniste). Ecole d’Architecture Alger
    • Céline Dréan (Documentariste/ productrice). Rennes 2
    • Maria Philippou (évaluation sociolinguistique des espaces). Rennes 2
    • Claire Lesacher (culture urbaine). Rennes 2

Présentation du programme

  • Le programme s’inscrit dans une orientation sociolinguistique qui considère l’espace (la ville, le quartier, la rue…) comme un produit social : sa dénomination, sa désignation en bref sa mise en mots participent à le produire socialement. Par l’entrée « langues » spécifique à la discipline, il souhaite ainsi mettre en avant l’appropriation (ou son contraire, le rejet partiel ou total) de l’espace commun voire de l’espace public algérois ; cela autour de quartiers dits populaires, quartiers où les enjeux socio-langagiers de la mise en mots du double processus d’agrégation / ségrégation sont d’autant plus forts qu’ils entrent dans une problématique de la stigmatisation, de hiérarchisations des parlures et des espaces.
  • Les identités urbaines se lisent également dans les marges, et le programme interroge ainsi, dans une réflexion conjointe sur la mise en mots de l’habitat et de l’habiter, l’émergence (d’où le terme « dynamiques » du titre) probable / possible d’un arabe algérois comme une réponse multiforme à une identité sociale en crise.

Les objectifs scientifiques

  • Le programme s’inscrit dans une orientation sociolinguistique qui considère l’espace (la ville, le quartier…) comme un produit social : sa dénomination, sa désignation en bref sa mise en mots participent à le produire socialement. Dans cette approche, la pratique langagière est elle aussi déterminée par l’espace. C’est dans ce contexte théorique que s’inscrit la recherche sur la pratique de l‘arabe (et des autres langues) dans les quartiers dits populaires d’Alger.
  • Les premiers travaux engagés ont permis de révéler l’émergence d’une forme langagière qui semble être spécifique à certains quartiers (travaux sur la Casbah), les enquêtes que nous devrons mener dans divers quartiers (Bab el Oued, Belcourt, La Casbah, Bourouba, El Harrach) devront nous permettre d’étudier ce phénomène.
  • Le choix de ces quartiers, dits populaires, obéit à l’orientation théorique de départ : la corrélation espace/ pratiques langagières, dans la mesure où les représentations de l’espace et sa mise en mots concourent à le produire et participent à l’identification des locuteurs comme appartenant à une certaine catégorie sociale.
  • Le travail consiste donc à recueillir un discours épilinguistique dans et sur les quartiers populaires et les langues qu’on y pratique.
  • L’analyse de ce discours à un double niveau permettra :
    - D’une part de révéler la manière avec laquelle l’espace est perçu : qu’est-ce qui identifie un quartier populaire aux yeux de ceux qui y vivent ? Est-il socialement significatif ? Quelles frontières symboliques les locuteurs lui mettent-ils ? Sa mise en mots permet-elle de lire les tensions et les fractures sociales ? Enfin, la mise en mots de l’espace quartier populaire est-elle un indicateur des formes de ségrégations sociale ?
    - D’autre part, un second niveau d’analyse permettra, par l’observation de la pratique langagière à proprement parler, de nous interroger sur la pratique de l’arabe algérois : quelles sont les particularités de cette pratique ? Sommes-nous face à l’émergence d’un parler standard nouveau ? les frontières symboliques posées par les locuteurs correspondent-elles à des pratiques différentes de l’arabe ? la hiérarchisation des espaces est-elle un témoin de le hiérarchisation des formes langagières ? les tensions sociales sont-elles portées au travers des tensions langagières ? la ségrégation sociale ne serait-elle pas socio-langagière ?

Les séminaires bi-annuels

  • Séminaire du 28 mai 2008 (Alger). Thème : Lancement du programme. Cadrage théorique et méthologique

Communications de :

- Thierry Bulot Approcher les normes identitaires urbanisées : identification des langues et mise en mots de l’espace
- Vincent Veschambre Identité, appropriation de l’espace et marquages par les langues : quelques réflexions théoriques et méthodologiques


  • Séminaire des 16 et 17 septembre 2008 (Rennes). Thème : Mémoire des lieux et mise en mots de l’habitat populaire : méthodes d’enquête

Communications de :

Le 16 septembre 2008

- Assia Lounici « Mémoire des lieux et mise en mots de l’habitat populaire, Les aspects définitoires ».
- Kahina Djerroud « Belcourt et Belouizdad : quelles langues / identités se cache(nt) derrière chacune de ces deux dénominations ? »
- Jeanne Meyer « Représentations sociolinguistiques et mécanismes discursifs de discrimination envers la catégorie populaire en agglomération rennaise : méthode d’enquête et objectifs »
- Hassiba Benaldi « Discours de fiction et représentation des espaces : Crise identitaire et ségrégation à Montréal et Moncton
- Maria Philippou « L’évaluation sociolinguistique des espaces et les pratiques langagières à Chypre : méthodes d’enquête (le questionnement de la catégorie populaire) pour la mise en mots de l’habitat populaire. »

Le 17 septembre 2008

- Thierry Bulot : « La catégorisation discursive du populaire : proposition de synthèse »
- Lorène Labridy : « Une ville créolophone de la Caraïbe sous l’angle de la sociolinguistique urbaine : les méthodes existantes adaptées ?
- Réda Sebih : « L’investigation sociolinguistique d’un quartier dit populaire par excellence : la Casbah d’Alger »
- Assia Lounici : « Le protocole d’enquête du programme. Les modalités à retenir pour le recueil des données »


  • Séminaire des 26 et 27 mars 2009 (Rennes). Thème : les enquêtes sur terrain dans les quartiers populaires d’Alger (Belcourt, Bab el Oued, La Casbah, Bourouba, El Harrach) enjeux et attentes

Le 26 mars Animé par Thierry Bulot, Assia Lounici et Vincent Veschambre

  • Participants : Thierry Bulot, Vincent Veschambre, Lorène Labridy, Lounici Assia, Nassima Amari, Réda Sebih, Kahina Djerroud, Nabila Bestandji, Céline Dréan et Maria Philippou
  • Matin : Les méthodologies pour appréhender les rapports à l’espace dans les quartiers de l’enquête.
    - Les supports et corpus iconographiques utilisés (utilisables) dans un tel contexte d’enquête.
    - Les données langagières issues d’une telle méthodologie. Pertinence et effets de sens
  • Après-midi : Mutualisation des corpus réunis
    - Les contraintes du terrain (les différents quartiers)
    - Les méthodes à retenir pour le dépouillement des données

le 27 mars Animé par Céline Dréan et Assia Lounici

  • Participants : Lounici Assia, Nassima Amari, Réda Sebih, Kahina Djerroud, Nabila Bestandji, Céline Dréan et Maria Philippou
  • La documentarisation de la recherche en cours.
    - Entretiens exploratoires
    - Préparation de la phase "repérages"

  • Séminaire du 27 juin 2009 (Alger). Thème : Méthodes d’analyse intégratives du corpus recueilli Animé par Thierry Bulot et Assia Lounici

Le 27 juin matin 09h00-12h00

Conférences plénières ouvertes à tous les étudiants intéressés Assia Lounici : Enquêtes de terrain : la question du populaire (à confirmer) Thierry Bulot : Construire son objet de recherche et Méthodes d’analyse des corpus Vincent Veschambre : Usages de la carte dans les enquêtes en sciences sociales

Le 27 après-midi 14h00-1600

Réunion du programme CMEP 08MDU740 « Dynamiques sociolangagières de l’espace algérois : mémoire des lieux et mise en mots de l’habitat populaire ». Public : réservé aux participants au projet et ouverts aux doctorants inscrits avec Assia Lounici et Thierry Bulot. Thème du séminaire : Méthodes d’analyse du corpus recueilli


*Séminaire des 01 et 02 avril 2010 (Rennes). Thème : urbanité, mises en mots et identité(s)

Jeudi 1er avril 09h30 - 17h00

Conférences ouvertes à tous

- « L’urbanité dans les quartiers dits populaires et résidentiels à Alger » Karim Lamara-Mohamed
- « L’identité casbadjie, une micro-mémoire collective de résistance, Etude sociolinguistique de la mémoire urbaine de la Casbah d’Alger » Réda Sebih
- « Mise en mots de l’habitat dit populaire à travers la dénomination de l’espace, la mobilité spatiale et la pratique linguistique » Kahina Djerroud
- « Mise en mots du populaire dans des discours écrits : pour une méthodologie différente » Hassiba Benaldi
- « Mise en mots du populaire dans le discours médiatique algérien » Nabila Bestandji
- « Bab-El-Oued entre pratiques langagières et affirmation identitaire » Nassima Amari

Vendredi 2 avril

Réunion réservée aux membres du projet CMEP

- Méthodes d’analyses des corpus : discussion et mutualisation des grilles d’analyses
- Etat des recherches et calendrier de réalisation.
- Préparation du colloque final : propositions et argumentaire. Assia Lounici


Le colloque final

Le colloque de clôture du programme PHC Tassili 08 MDU 740 (Dynamiques sociolangagières de l’espace algérois : mémoire des lieux et mise en mots de l’habitat populaire) a lieu les 18 et 19 octobre 2011 à Alger (université d’Alger2)

Voir le programme


Quelques publications des participants au projet (et en lien avec celui-ci)

  • BASTIAN S., BULOT T., BURR E. (Hg.), 2009, Sociolinguistique urbaine et développement durable urbain (Enjeux et pratiques dans les sociétés francophones et non francophones, Martin Meidenbauer Verlag, München, 269 pages.
  • BLANCHET P. et TALEB-IBRAHIMI K., 2009, « Le plurilinguisme maghrébin : comparaison de pratiques sociales ordinaires, techniques, didactiques et littéraires », Cahiers de linguistique Vol 34/1, E.M.E., Cortil-Wodon, 3-8.
  • BULOT T. (Dir.) et LOUNICI A. (Coll.), 2009, Formes & normes sociolinguistiques (Ségrégations et discriminations urbaines), L’Harmattan (Collection Espaces Discursifs), Paris, 248 pages.
  • BULOT T., 2009, « La territorialisation sociolinguistique de la migrance (Propositions pour modéliser la discrimination des espaces en contexte plurilingue) », dans Formes & normes sociolinguistiques (Ségrégations et discriminations urbaines), L’Harmattan (Collection Espaces Discursifs), Paris, 15-28.
  • BULOT T., 2009, « Les étrangers et leurs langues à Rennes Métropole (d’une sociolinguistique urbaine à une sociolinguistique prioritaire), dans Intervenir : appliquer, s’impliquer ?, L’Harmattan (Collection Espaces Discursifs), Paris, 115-124.
  • BULOT T., BLANCHET P., 2008, « Propositions pour une analyse glottopolitique des la complexité des situations sociolinguistiques francophones », dans Séminaire International sur la méthodologie d’observation de la langue française dans le monde, AUF/OIF, Paris, 129-134.
  • DJERROUD K, 2009, « Sociolinguistique prioritaire/de l’intervention : quelle(s) possibilité(s) d’action(s) à Alger. » , dans Sociolinguistique urbaine et développement durable urbain (Enjeux et pratiques dans les sociétés francophones et non francophones), Martin Meidenbauer Verlag, München, 59-72.
  • DJERROUD K., 2009, « Étude comparative des représentations du français en milieu urbain : le cas de deux quartiers d’Alger », Cahiers de linguistique Vol 34/1, E.M.E., Cortil-Wodon, 81-88.
  • GRAVARI-BARBAS M., VESCHAMBRE V., 2009, « Tautologie ou contradiction », Dossier aménagement durable et patrimoine, La pierre d’angle – architecture, urbanisme, environnement,, n° 49/50, p. 78-81.
  • LABRIDY L. et BULOT T., 2009, « Fort-de-France mise en mots : hiérarchisation des langues et des espaces », dans Cahiers de Linguistique Vol 34/2, E.M.E., Cortil-Wodon, 9-32.
  • LABRIDY L., 2008, « Catégorisation, « ditopie » et urbanité. Comment le locuteur fragmente sa ville », dans Normes identitaires et urbanisation. Des catégories discursives et des villes, Cahiers de Sociolinguistique Nouvelle Série, n° 13, Presses Universitaires de Rennes, 119-131.
  • LOUNICI A., SEBIH R., 2009, « Quel projet urbain pour l’expansion et le développement durable de la ville d’Alger ? », dans Sociolinguistique urbaine et développement durable urbain (Enjeux et pratiques dans les sociétés francophones et non francophones), Martin Meidenbauer Verlag, München, 13-38
  • SEBIH R., 2009, « Le rôle du français dans la construction de l’identité casbadji » dans Cahiers de linguistique Vol 34/1, E.M.E., Cortil-Wodon, 113-130.
  • VESCHAMBRE V., 2009, « Dimension spatiale de la construction identitaire : patrimonialisation, appropriation et marquage de l’espace », dans Construction identitaire et espace, Collection Géographie et culture, Paris, L’Harmattan, pp. 137-152.
  • VESCHAMBRE V., 2009, « La mise en mots de la démolition dans les quartiers d’habitat social (France). Entre euphémisation et stigmatisation », dans Formes & normes sociolinguistiques (Ségrégations et discriminations urbaines), L’Harmattan (Collection Espaces Discursifs), Paris, 85-104.
  • VESCHAMBRE V., 2009, Traces et mémoires urbaines, enjeux sociaux de la patrimonialisation et de la destruction, Presses Universitaires de Rennes, Rennes, 315 pages.

Valorisation de la recherche

  • Mise en ligne du webdocumentaire : Dans les murs de la Casbah, réalisé sous la direction scientifique de Thierry Bulot de l’Université Rennes 2 et Assia Lounici de l’Université Alger 2. Une co-production Vivement Lundi ! / Université Rennes 2 / UOH
    • Le webdocumentaire Dans les murs de la Casbah a gagné le grand prix MEDEA Award (Prix MEDEA des médias éducatifs produits par les professionnels) lors de la cérémonie de remise des prix qui s’est tenue les 12 et 13 décembre 2013 à Bruxelles.
    • Le webdocumentaire Dans les murs de la Casbah, réalisé par Céline Dréan et Reda Sebih, a reçu le Grand Prix du Festival du Film Universitaire Pédagogique 2013 (le 25 octobre) au campus des Cordeliers de l’Université Pierre et Marie Curie, à Paris. Le webdoc a été réalisé sous la direction scientifique de Thierry Bulot de l’université Rennes 2 et Assia Lounici de l’Université Alger 2.
    • Cette coproduction Vivement Lundi ! / Université Rennes 2 / UOH a déjà reçu en juin dernier le prix de la Meilleure œuvre multimédia lors du PriMed, Prix international du documentaire et du reportage Méditerranéen 2013.

Mentions légales - Contact - Espace privé